17 ET 19 FÉVRIER
APÉRO CIRQUE

Mise en scène cie Rasposo

« Je travaillerai avec les apprentis sur une exploration de l'intime, dans une esthétique raffinée.

Le geste circassien sera utilisé avec une certaine ironie, en détachant l'énergie performative de celui-ci et en traquant plutôt là où il est fragile, sa tendresse, voire même la beauté de son inutilité. Le spectateur reconnaîtra des situations qui évolueront de glissement en glissement, dans une constante instabilité. 

 

Nous dessinerons des personnages proche de ceux de Tchekhov,  tourmentés par un idéal disproportionné à leur force, des héros rêveurs où leur imagination prendra le dessus sur leur brutale réalité.»

Marie Molliens

Retour