L’architecture

un site à la fois nomade et sédentaire

Entre l'école et l'atelier, l'Académie Fratellini se construit comme un lieu original, à la fois nomade et sédentaire. De plain-pied avec la ville, les constructions sont posées à même le sol, à rez-de-chaussée, sur l'asphalte de l'espace public. Éclaté sur de nombreux bâtiments disposés sur le terrain comme un campement autour d'un hangar en charpente bois formant foyer, le projet participe d'une stratégie du transitoire, du provisoire et du recyclage :

 

  • récupération d'un ancien terrain industriel reconverti en parking pour la Coupe du Monde de Football de 1998,
  • récupération des fossés formant bassin d'orage et des talus existants peu à peu reconquis par la végétation,
  • protection de la végétation de reconquête naturelle déjà en place,
  • récupération des tôles de bardage de teintes bronze, aluminium et champagne refusées sur le chantier de l'extension d'Eurodisney,
  • utilisation de troncs écorcés et de lamellés-collés non rabotés...

 

L'ensemble des bâtiments est conçu en charpente bois. Au total, on distingue dix types de charpentes bois qui vont de la plus modeste ( vestiaires ) à la plus complexe ( salle de spectacle ), de la plus industrielle ( les ateliers ) à la plus spécifique (chapiteau stable à charpente bois ). Elles sont réalisées en lamellé-collé pour les grands bâtiments, en bois massif pour les plus petits, voire en bois de coffrage pour les galeries de liaison.

En tout, plus de 950 m3 de bois pour 5 500 m2 bâtis et équipés ont été mis en œuvre. Les bois utilisés pour le lamellé-collé sont des bois du Nord (Norvège, Finlande, Russie...) ; les bois utilisés en massif sont soit issus de sapins du Doubs, soit de pins Douglas de Corrèze ou du Rhône. Le souhait de l'Académie Fratellini de parvenir au label HQE nous a conduits naturellement à privilégier le bois, matériau recyclable et accumulateur de C02.

 

B & H architectes